Il faudrait plusieurs vies pour comprendre l’océan de données du SIOOC. Voici quelques exemples de comment des données océanographiques peuvent être appliquées à des problèmes de société existants.

Surveillance des océans de Baynes Sound

L’océan s’acidifie et les organismes marins qui fabriquent leur coquille ressentent ce changement. Pour cette raison, les fermes d’élevage de mollusques modernes de la côte ouest doivent tenir compte des conditions marines afin  d’optimiser la croissance de leur produit. L’utilisation des systèmes de surveillance locaux des conditions des eaux leur permet de prendre de meilleures décisions.

Vagues de chaleur marines

Tout comme leur équivalent sur la terre ferme, les vagues de chaleur marines exercent un stress sur les organismes marins, du plancton et des poissons jusqu’aux phoques et aux baleines. Si ces vagues de chaleur persistent, elles peuvent aussi causer d’importants changements sur l’ensemble de l’écosystème.  Le SIOOC du Pacifique utilise plusieurs programmes de surveillance océanographiques afin de mieux comprendre ce phénomène. 

Climat des océans

Bien que nous en sachions très peu sur la majeure partie des océans, il existe un emplacement au large de la côte de la Colombie-Britannique où nous connaissons ce qui est «normal». La station Papa, la station océanographique où s’effectue l’échantillonnage en continu depuis le plus longtemps au monde, possède plus de 60 ans de données et constitue l’épine dorsale de nombres de programmes de recherche tentant d’aider notre société a mieux comprendre nos océans. 

Les courants du détroit de Géorgie

Ces eaux de grande importance sont très dynamiques. Elles accueillent le plus grand port du Canada et donnent l’opportunité à des millions de passagers maritimes venus de près et de loin d’observer les célèbres épaulards de la région. Pour que ces navires arrivent à bon port, les capitaines doivent considérer les forts courants présents dans la région.